Tout savoir sur la varicelle

La varicelle et ses 700 000 cas annuels touchent majoritairement les enfants. Néanmoins, les adultes qui ne l’ont jamais contracté sont plus à risque de connaitre des complications. Cette vulnérabilité est accentuée lorsque la personne concernée est enceinte. Pour vous aider à mieux comprendre cette maladie, nous faisons le point là-dessus dans cet article.

Varicelle : qu’est-ce que c’est ?

La varicelle est une maladie infectieuse qui se transmet par le contact avec des gouttelettes de salives de personnes infectées. Elle touche essentiellement les petits enfants. À cet âge, la varicelle guérie rapidement. En effet, la guérison survient en moyenne dans les 10 jours suivant l’infection. Cela est dû aux anticorps produits par l’organisme du petit. En ce qui concerne les adultes, la maladie est plus virulente. Elle présente des symptômes assez graves. Les femmes enceintes doivent en être protégées pour éviter tout risque de complications.

Attention au début et à la fin de la grossesse

La femme enceinte est plus vulnérable à la varicelle au début et vers la fin de la grossesse. C’est un stade où le risque est à son plus haut point. D’une part, la mère risque de souffrir de complications pulmonaires et d’avoir du mal à respirer. Quant au bébé, la varicelle peut entrainer des malformations cérébrales. Contracter la varicelle quelques jours après la naissance peut également être fatale au nouveau-né dans 30 % des cas. La raison est que le tout petit ne dispose pas encore des anticorps nécessaires pour lutter contre cette pathologie.

Les gestes à adopter en cas de contact avec la varicelle

Si vous avez été en contact avec un cas de varicelle, la première chose à faire est de contacter votre médecin. Celui-ci pourra vous prescrire les préventions nécessaires. Si vous y êtes déjà sujet, une observation médicale régulière sera entreprise pour suivre l’évolution de la maladie et prévenir toute complication. Vous devez également vous demander si vous avez déjà eu la varicelle auparavant. La raison est qu’une personne qui l’a déjà contractée est immunisée. Il est donc rare d’en souffrir une deuxième fois. Cependant, il est tout de même préférable de se rapprocher d’un professionnel de la santé pour écarter tout risque.

Quels sont les symptômes ?

La varicelle est une maladie qui se manifeste généralement par des rougeurs en reliefs avec des vésicules molles. Cela peut commencer avec quelques-uns sur le thorax, le dos et la nuque. Par la suite, le corps entier peut en être recouvert à l’exception de la paume de la main et de la plante des pieds. Les boutons de la varicelle entrainent de très fortes démangeaisons. Les personnes infectées se grattent fréquemment. Néanmoins, le contact avec les vésicules favorise leur prolifération sur tout le corps et la contagion. Une fièvre et des maux de tête peuvent accompagner la varicelle. La température corporelle de la personne infectée peut atteindre les 38 °C. Chez les adultes, elle peut aussi causer des pneumonies. Cela se manifeste par des toux sèches, des crachats avec du sang et des gênes respiratoires.