Découvrir notre test sur les couches écologiques

Les couches écologiques sont produites avec des matières premières telles que le coton, le bois ou le maïs. Favorables pour l’environnement, mais aussi économiques pour les parents, l’utilisation des couches écologiques prend place au niveau du marché. 

Toutefois, il y a encore ceux qui hésitent, de peur de ses inconvénients sur leur bébé.  On a donc décidé de faire un test sur ces couches de tendance afin de mieux vous rassurer sur ses effets. 

Nous avons testé les couches tidoo !

Testées au laboratoire

Les fabricants s’efforcent de produire la couche la plus saine possible pour les nouveaux parents et leur bout de chou. Pour découvrir notre test sur les couches écologiques, les couches ont été soumises à un test laboratoire visant à vérifier leur absorption ainsi que la présence de substances chimiques. Introduites dans une solution saline durant quelques minutes, ensuite pressées sous un poids de 4,5 kilos, les résultats sont encourageants.

avec près de 229 g de liquide absorbée !

En effet, on remarque qu’elles sont plus absorbantes et plus propres avec près de 229 g de liquide absorbée. Les substances chimiques à effet nocive sont quasiment absentes (5 sur 114 composants recherchés dans les références du marché). Ces substances en faible quantité ne présentent aucun problème sanitaire pour le bébé, que ce soit immédiat ou dans un avenir lointain. Cependant, la contamination zéro n’est pas vérifiable. 

En garantie, les couches sont produites à un minimum de 50 % de matières biodégradables et sont certifiées neutres sur le plan climatique. Il est à noter que seuls la fixation, la partie absorbante et l’élastique sont des produits non biodégradables. En contact direct avec les fesses de votre bébé, ces couches ne présentent pas de danger néfaste pour sa peau grâce à l’absence de latex, de parabène et de parfum.

Les points forts selon les parents :

Plusieurs parents ont essayé ces couches bios, de jour comme de nuit. Elles sont un peu rigides au toucher à l’extérieur, mais la partie en contact avec le petit est tout de même agréable et douce. Les parents n’ont pas de difficulté à lier la couche autour de son enfant. D’un autre côté, les couches sont, pour la plupart,  peu volumineuses donc ne gênent point les mouvements du bébé. Elles n’ont aucun problème de fuite même en ayant un nourrisson allaité.

De plus, en étant remplies, ces matières se tiennent toujours bien et sont faciles à manier malgré qu’elles soient fabriquées nécessairement en papier. Alors au réveil, en pleine nuit, on n’a pas de souci à se faire de peur de retrouver un enfant totalement mouillé. De ce fait, changer les vêtements du bambin n’est pas trop fréquent. Il en résulte moins de travail pour s’occuper de lui. 

Mais il est aussi utile de savoir que, pour la motivation des parents, le design de ces couches est très varié et très attractif : des motifs et dessins stylés et des couleurs fun adaptées à l’univers de l’enfance. Par conséquent, trouver les couches compatibles à un thème de babyshower pour les adeptes devient plus aisé. Poster une photo du petit trésor en couche biodégradable n’est pas honteux grâce à sa bonne présentation. Le plus important est que, étant écologiques, l’emploi de ces couches réduit la pollution de l’environnement grâce à ses particules biodégradables.    

Quels sont les points négatifs signalés ?

Quelques petits inconvénients sont notés malgré tous les bienfaits des couches écologiques. Il existe certaines couches qui sont plus petites au niveau de la taille que d’autres. Ou encore certaines qui ne couvrent pas assez les parties intimes du nourrisson même avec une fourchette de taille et de kilos bien choisie à l’achat. 

En revanche, elles sont moins faciles à attacher ; mais une fois bien liées, elles se tiennent bien en place. Dès fois,  certains parents remarquent que l’enfant ne peut pas effectuer des mouvements à son aise à cause d’une couche un peu trop volumineuse.

En outre, faute de composition, notamment en papier, le contact est un peu désagréable à l’extérieur.  Parfois les couches peuvent laisser quelques irritations  ou des rougeurs visibles sur les fesses du gamin selon sa morphologie puisqu’elles ne contiennent aucune lotion à base de pétrole. En outre, il y a aussi celles qui ne retiennent pas assez l’urine du bébé et entraînent des fuites. Ce cas est souvent signalé surtout sur les bébés consommant du lait artificiel en cause de selles moins liquides.

D’autre part,  après emploi, au moment de replier la couche pour la jeter, les scratchs ont légèrement une difficulté à tenir. Cela est aussi possible lorsqu’on lui met les couches. Ce qui nécessite plus d’attention vis-à-vis des parents pour ne pas s’entacher avec, ou encore de laisser déborder les déchets en dehors des couches et s’étaler sur le corps.

Les composants relevés

Ces couches sont essentiellement composées de produits facilement recyclables et jetables. Elles contiennent 0 % de parfum, de parabène. Elles sont blanchies à l’aide d’oxygène et ne présentent aucune trace de chlore. Elles sont donc dotées de certification TCF pour la garantie de blanchiment sans chlore ; et d’une certification Oeko-Tex pour la non-existence de matières nuisibles pour la peau douce de l’enfant. 

Cette composition est bénéfique pour la nature, puisqu’elle peut être partiellement dégradable et réutilisée en engrais. En effet, la partie imperméable des couches comporte des substances chimiques comme les colorants ou encore la barrière antifuite.  D’un autre côté, la peau du bébé peut s’adapter aisément à cette matière sans présenter des allergies cutanées, car le voile en contact avec le petit est fabriqué avec des ingrédients purement naturels.

Le coussin utilisé est constitué généralement de 100 % de cellulose issue de forêts durablement entretenues. Toutefois, suite à un test de toxicité, l’apparition de traces de naphtalène dans des couches dites bio s’est dévoilée, même si les producteurs le nient impérativement. Ce composant est noté comme étant un facteur possible de cancer pour l’homme. D’autre part, l’encre utilisée pour les marques est purement végétale et ne contient aucun métal lourd.

Pourtant, quels que soient les composants employés à leur fabrication, ces couches restent très souples et très pratiques pour les utilisateurs.  Bien que, toujours notées écologiques, ces matières très utilisées sont plutôt à un niveau minimal de présence substances toxiques. 

Conslution,

Super marque, on recommande ! A retrouver ici : les couches bio tidoo.com !

Cet article parle de