Pourquoi ronfle-t-on ?

Medically 3D illustration shows a sleeping snoring man
Le ronflement peut grandement perturber le sommeil de notre partenaire. Certes, ce sont les hommes qui ronflent le plus. Mais les femmes n’y échappent pas non plus. En tout cas, le ronflement n’entraîne pas vraiment de conséquences graves. Sauf que cela peut gêner la personne qui dort avec le ronfleur. Celle-ci risque alors de manquer de sommeil et d’en subir les effets durant la journée. C’est pourquoi il est conseillé pour les personnes qui dorment à deux de traiter les ronflements. Pour cela, il faudra d’abord en déterminer les causes. Découvrez-les en détail dans cet article. Le surpoids Le surpoids favorise le ronflement. C’est d’ailleurs sa principale cause. En effet, lorsqu’on prend du poids, la graisse infiltre les tissus. Cela contribue à réduire le diamètre des voies respiratoires. Ce qui peut provoquer le ronflement. Il a aussi été démontré qu’une personne ayant un tour de cou supérieur à 43 cm ronfle plus qu’une autre. En outre, pour limiter le ronflement chez les personnes en surpoids, il est vivement recommandé d’utiliser le bon matelas. En l’occurrence, les modèles des grandes enseignes sont conseillés pour leur grande qualité. C’est le cas, par exemple, des matelas emma. Il est aussi très important de bien choisir la fermeté. En principe, plus on est en surpoids, plus il va nous falloir un matelas ferme. L’obstruction nasale Nos ronflements peuvent aussi provenir d’un nez bouché. Cela peut être dû à un rhume, à la présence d’une déviation de cloison nasale ou à une allergie… Dans tous les cas, si possible, il est conseillé de soigner ces maux pour ne plus continuer à ronfler. En d’autres termes, le traitement de l’obstruction nasale augmente les chances de faire disparaître le ronflement. L’apnée du sommeil L’apnée du sommeil présente divers symptômes. Le ronflement en est un, sans toutefois signifier que tous les ronfleurs sont apnéiques. En effet, l’apnée du sommeil est un trouble respiratoire du sommeil. Cela se caractérise par des petits arrêts de la respiration, dus à l’obstruction des voies aériennes. Il s’agit d’apnée du sommeil quand les arrêts durent plus de 10 secondes et se répètent 5 fois par heure. A part les ronflements, ces arrêts peuvent entraîner des micro-réveils, altérant grandement la qualité du sommeil. Ils peuvent aussi causer une fatigue chronique, des maux de têtes, une somnolence en journée… C’est pourquoi il est fortement conseillé de traiter l’apnée du sommeil. Boire de l’alcool le soir L’alcool augmente le relâchement des muscles. Ce qui favorise les ronflements. Il faut donc éviter d’en consommer le soir. De plus, l’alcool peut donner l’impression d’accélérer l’endormissement. Mais en vérité, il ne fait que perturber la qualité du sommeil. Dormir sur le dos Dormir sur le dos favorise les ronflements. En effet, la gravité fait chuter le voile du palais et la langue en arrière. Ce qui réduit le calibre des voies respiratoires. Par contre, dormir sur le côté aide à éviter de ronfler. Cela dégage les voies aériennes supérieures, minimisant ainsi les risques de ronflement. En tout cas, utiliser le matelas adéquat aide à limiter les ronflements. En l’occurrence, les matelas trop mous ne conviennent pas. De même que ceux qui ne sont pas assez épais. En revanche, il est recommandé d’utiliser les modèles des grandes marques, comme les matelas emma. Ils sont généralement d’excellente qualité et offrent un meilleur soutien.