Les secrets pour profiter de tous les avantages d’un voyage durable

L’écotourisme constitue une solution efficace pour voyager plus sainement. Il s’agit d’une option idéale pour réduire son impact sur l’environnement. Certains réflexes s’imposent pour passer un séjour responsable.

L’écotourisme, voyager d’une façon responsable

L’ADEME souligne que le tourisme est à l’origine de 8 % des émissions de gaz à effet de serre. Elles prennent différentes formes, pour ne citer que les déchets, le comportement dépassant les normes et le transport. Ce chiffre ne cesse d’augmenter au fil des années et atteint même les 130 % en une vingtaine d’années. Cette forte augmentation s’explique, en effet, par les offres à petit prix ainsi que les promotions concernant les courts séjours. Heureusement que le résultat de l’enquête menée à l’initiative de Booking en 2018 s’annonce plus prometteur. Près de 90 % des enquêtés veulent profiter de tous les atouts d’un voyage responsable.

La pollution liée aux transports

Savez-vous que plus de 70 % des émissions du secteur sont liées étroitement au transport ? La meilleure option est ainsi de bien choisir le mode de transport alternatif que vous allez utiliser. Il vous est conseillé de fuir l’avion ou de ne le choisir que les vols directs et les longs trajets.

Privilégier un moyen de transport non polluant

Selon le magazine d’actualité Sextant-revue.fr, le train est reconnu comme un moyen de transport à très faible émission. Vous pouvez aussi opter pour l’autocar. Si vous êtes adepte des déplacements à bort d’une voiture, le mieux est d’adopter le covoiturage.

Prendre les transports économiques, une fois à destination

Prendre les moyens de transports locaux constitue une autre manière de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Vous pouvez aussi miser sur la location d’un vélo ou d’autres types de déplacement vert durant votre séjour. Pour ce faire, il vous suffit de vous informer sur le mode de transport économe en énergie selon votre trajet sur le site Ecolab de l’ADEME.

Bien choisir sa destination de voyage

En plus du type de destination, le choix de l’hébergement ne doit pas être pris à la légère. Au lieu de séjourner dans des établissements luxurieux, vous ferez mieux de choisir les hôtels locaux. Rien ne vous empêche non plus de privilégier les échanges de logement avec d’autres particuliers, comme le woofing ou encore le couchsurfing. Vous découvrirez les listes des opérateurs de voyages responsables sur des sites spécialisés, comme les Guides du Routard, les guides TAO, etc.

Appliquer les gestes « responsables »

Que vous soyez vacanciers, touristes ou voyageurs d’affaires, certaines bonnes habitudes ne doivent pas être négligées. Elles incluent l’économie d’eau, les douches courtes, l’utilisation de l’eau froide, les gestes permettant d’économiser de l’énergie, etc. Vous devez également trouver la bonne poubelle pour jeter les déchets, au lieu de les laisser sur la plage. La consommation locale et de saison est encore une bonne idée pour limiter la pollution tout en boostant l’essor des producteurs locaux. En ce qui concerne les activités, il n’y a rien d’idéal que de fuir celles les plus polluantes, comme le jet-ski et le quad.

Source : Waouh.com