Culture du cannabis CBD en intérieur, extérieur ou serre : différences

Il n’est pas rare de lire, au détour d’un article ou d’une fiche produit, qu’un produit au cannabidiol (CBD) est issu d’une culture à l’intérieur, en extérieur ou sous serre.

Ceux qui se réfèrent à la terminologie anglaise n’hésitent d’ailleurs pas à parler de culture indooroutdoor ou greenhouse au beau milieu d’une phrase en français.

Très bien pour le jargon, mais qui est finalement concerné par les différences entre modes de culture du cannabis ?

Pour les agriculteurs et autres amateurs de jardinage, cela implique avant tout des techniques différentes, allant de l’arrosage à la nature des sols jusqu’à la gestion de l’éclairage.

Pour le consommateur, cela n’a, en apparence, que peu d’importance. Pourtant, la qualité des produits dérivés du cannabis qu’ils consomment et leurs arômes peuvent être impactés. Sans parler de l’environnement, qui sera lui aussi plus ou moins touché par ces différents modes de culture.

Nous avons aiguisé votre curiosité ? Cet article vous présente les principales différences existent entre la culture du cannabis CBD en intérieur, extérieur ou sous serre.

Cannabis cultivé à l’extérieur : environnement naturel

À l’extérieur, le plant de cannabis est dans son élément naturel. Pour le cultivateur, cela implique pourtant de savoir le protéger des nuisibles et des aléas climatiques.

Il s’agit donc d’un mode de culture compliqué, dépendant largement du climat et de la saisonnalité.

Pour la plante cependant, c’est le meilleur moyen de profiter d’un écosystème riche et complet qui lui apportera toute la richesse de goûts recherchée par le consommateur.

À l’extérieur, le plant de cannabis est dans son élément naturel

Avantages et inconvénients de la culture extérieure

Les + :

  • Mode de culture le plus naturel
  • Meilleur pour l’environnement
  • Produit en moyenne moins cher pour le consommateur

Les – :

  • Risque d’utilisation de pesticides
  • Choix des variétés limité selon la zone géographique
  • Culture compliquée en raison des attaques extérieures

Culture du cannabis sous serre : l’alternative idéale ?

La culture sous serre est perçue par de nombreux amateurs de cannabis comme la version augmentée de l’outdoor. Elle permet en effet elle aussi de profiter de la chaleur et de la lumière du soleil qui gorgent les plantes de terpènes (les molécules odorantes de la marijuana). À la différence de la culture extérieure, la serre permet par contre de protéger la récolte de la plupart des agressions extérieures. Un toit amovible peut enfin être utilisé afin de contrôler la durée d’ensoleillement. Cela permet notamment de simuler le cours des saisons, pour une production tout au long de l’année.

Sous serre, le plant de cannabis profite du soleil tout en étant protégé

Avantages et inconvénients de la culture sous serre

Les + :

  • Agressions extérieures limitées
  • Meilleur rendement qu’à l’extérieur
  • Permet la gestion de la lumière

Les – :

  • Production plus coûteuse
  • Propagation plus rapide des maladies
  • Aération et arrosage à gérer manuellement

Culture indoor : pour les artistes du cannabis

Les différences entre la culture à l’intérieur et la culture extérieure ou sous serre sont infinies. Il faut dire que, dans un environnement synthétique, chaque paramètre de culture peut être ajusté selon les envies et besoins du cultivateur : lumière, nature du sol, taux d’humidité, aération, température, arrosage, nutriments. Dès lors, et grâce aux techniques d’hybridation modernes, tout ou presque est possible, faisant de la culture indoor la plus gourmande en énergie, mais aussi la plus créative en termes de génétique des plants de cannabis.

La culture intérieure du cannabis permet la création de variétés exceptionnelles

Avantages et inconvénients de la culture en intérieur

Les + :

  • Génétiques les plus rares et originales
  • Esthétique incomparable des fleurs de cannabis
  • Contrôle total de tous les paramètres de production

Les – :

  • Mode de culture cannabique le plus coûteux
  • Impact maximal sur l’environnement
  • Demande le plus d’attention pour un résultat optimal

En bref : choisir son mode de culture cannabique selon ses besoins

Aucun mode de culture du cannabis ne peut être considéré comme strictement meilleur ou moins bon qu’un autre. Selon les besoins, les moyens et la sensibilité de chacun, les différences existant entre culture à l’intérieur, à l’extérieur ou sous serre peuvent cependant être un critère déterminant dans le choix d’un produit.

L’indoor peut ainsi être perçu comme une toile blanche, laissant libre cours à l’imagination des cultivateurs. Un produit riche en cannabidiol cultivé à l’intérieur est donc certainement un bon choix si vous recherchez des goûts originaux, loin des clichés de la weed de base au goût terreux.

Ceux qui se soucient de l’environnement préfèreront au contraire une plante cultivée à l’extérieur, en conditions naturelles. Il faut alors prendre garde à opter pour une agriculture biologique, garantissant l’absence, ou en tout cas un taux contrôlé, de pesticides.

Enfin, une culture sous serre peut convaincre tous les consommateurs de cannabis légal, avec des produits de qualité, à la fois dans la moyenne quant à leur impact environnemental et sur le prix à débourser.