Comment prendre soin de son corps au sport ? (La méthode pour mieux guérir)

Les blessures sportives sont douloureuses, et c’est l’un des moyens les plus rapides de mettre un bon joueur sur la touche. Quel que soit le sport que vous pratiquez ou la façon dont vous avez réussi à vous blesser, le traitement et le temps nécessaire à la guérison d’une blessure sont souvent similaires.

Les blessures musculaires aiguës se produisent lorsque vous étirez soudainement un muscle au-delà de son niveau d’élasticité. Cela peut se produire sur un terrain de sport ou dans votre propre jardin. Lorsqu’il s’agit d’une blessure relativement mineure, vous n’avez pas besoin d’un entraîneur ou d’un médecin professionnel pour la soigner. Il vous suffit de connaître quelques stratégies de base en matière de traitement et de rééducation.

Immédiatement après votre blessure

Plusieurs choses peuvent se produire dans les premières heures qui suivent une blessure musculaire. Outre la douleur immédiate, vous pouvez constater un gonflement et une ecchymose. La douleur initiale aiguë peut laisser place à une douleur lancinante. La zone blessée peut également être sensible aux mouvements et tendre au toucher. Il se peut que vous ne puissiez pas l’utiliser normalement, au moins pendant les premières heures.

R.A.C.E. est un acronyme que de nombreux entraîneurs sportifs et athlètes utilisent pour se rappeler comment traiter une blessure musculaire mineure. Il signifie « repos, glace, compression et élévation ».

Repos

Le repos est l’un des moyens les plus efficaces de lancer le processus de guérison. Votre muscle blessé sera faible et vulnérable à une nouvelle blessure, surtout dans les premières heures. Arrêtez de le bouger pour l’aider à guérir.

Application (de glace)

Les bienfaits de l’application de glace sont les plus importants dans les deux premiers jours suivant la blessure. Appliquez un sac de glace pilée, un sac de légumes surgelés ou une poche de glace sur votre blessure. Cela aidera à soulager la douleur et à prévenir le gonflement en diminuant le flux sanguin dans la zone concernée. Pour éviter les engelures, ne placez jamais la glace directement sur votre peau nue. Enveloppez-la plutôt dans un linge fin ou une serviette avant de l’appliquer sur la zone blessée. Appliquez la glace pendant 15 à 20 minutes d’affilée, et laissez votre peau revenir à une température normale entre deux glaçages.

Compression

Un bandage élastique enroulé fermement autour de votre blessure peut aider à minimiser le gonflement en empêchant l’accumulation de liquide. Il peut également aider à soulager la douleur en maintenant la zone blessée quelque peu immobilisée. Le bandage ne suffira peut-être pas à immobiliser complètement la zone blessée, mais il fournira un certain soutien et vous rappellera de ne pas bouger.

Si le bandage provoque des picotements ou un engourdissement, retirez-le et remettez-le en place de façon plus lâche. Il ne doit pas être serré au point de provoquer une gêne ou d’entraver la circulation sanguine. Une compression même légère peut aider à empêcher le liquide de s’accumuler autour de la blessure.

Élevez

Surélever une blessure au-dessus du niveau de votre cœur permet de minimiser le gonflement en permettant au liquide de s’écouler de la zone. Si vous ne pouvez pas le faire, essayez de maintenir la zone blessée au même niveau que votre cœur ou près de celui-ci. Si vous avez subi une blessure aux fesses ou aux hanches, essayez de vous allonger avec un ou deux oreillers calés sous vos fesses et le bas de votre dos pour aider à la soulever.

Un jour plus tard

Le jour suivant une blessure est souvent le plus douloureux. L’enflure sera probablement à son maximum quelques heures ou quelques jours après la blessure. Les ecchymoses continueront à se développer pendant les premières heures et pourront être très visibles le jour suivant. Elle peut donner à toute la zone une couleur violette ou noire profonde.

Continuez à utiliser la méthode de traitement R.A.C.E. pendant les 48 à 72 heures qui suivent votre blessure. Pendant cette période, vous devez maintenir la zone blessée enveloppée d’un bandage élastique, la surélever lorsque vous le pouvez et appliquer de la glace toutes les quelques heures. Si vous ressentez de la douleur, envisagez de prendre un analgésique anti-inflammatoire en vente libre, comme l’aspirine ou l’ibuprofène. L’acétaminophène peut également aider à soulager la douleur, mais il ne réduira pas l’inflammation.

Il est bon de rappeler que la prescription de médicaments et de dispositif médical sont à réaliser par des professionnels mais que les informations et la consultation de base de données sur le dispositif médical comme Dm Exhausmed sont ouverts à tous.​​

Pendant les trois premiers jours suivant une blessure sportive, n’appliquez pas de chaleur sur la zone concernée. Bien que cela puisse sembler apaisant, la chaleur peut augmenter la circulation et aggraver l’enflure.