20 septembre 2019

7 petites habitudes qui nous aident à bien vieillir

Il est parfois difficile de s’y retrouver dans la foule de conseils qui existent pour bien vieillir. Néanmoins, de petits gestes simples et mis bout à bout au quotidien peuvent largement faire la différence. Évidemment, et comme chacun le sait, cela passe par une hygiène de vie saine et la pratique régulière d’un exercice physique.

Par exemple, il est évidemment conseillé d’arrêter de fumer et de réduire sa consommation d’alcool. Mais si c’était aussi simple, ça se saurait… Nous avons donc rassemblé pour vous les 7 meilleures petites habitudes à adopter pour bien vieillir.

1/ Faites de la marche un rituel quotidien

La marche est l’une des formes d’exercice les plus efficaces pour les personnes de tous âges et de tous niveaux de condition physique. Et vous n’avez pas besoin de faire des kilomètres tous les jours. En fait, marcher simplement 30 minutes par jour contribue à avoir une meilleure santé est réduit le risque de contracter diverses maladies.

Alors évidemment, ce n’est pas forcément du goût de tout le monde. Du coup, il existe des petites astuces pour pouvoir aménager votre temps de marche. Vous pouvez par exemple vous balader en écoutant un livre audio. Ou alors, être accompagné d’un/une ami(e) et profiter de ce moment d’intimité pour partager ensemble cette activité. Ou encore, marcher 10 minutes de plus au lieu de prendre le bus. Il existe diverses manières d’intégrer la marche dans une routine quotidienne, le tout, c’est de trouver la vôtre.

2/ Sourire plus souvent

De nombreuses recherches montrent aujourd’hui que le rire et le sourire libèrent des hormones qui améliorent l’humeur et la santé de manière générale. Dès lors, il ne faudra pas hésiter à en user et en abuser ! Un endroit qui vous plaît et qui vous fait du bien ? L’album photos de votre famille qui vous rappelle de bons moments ? Un ou une amie avec un sens de l’humour que vous appréciez ? Peu importe le moyen que vous trouverez, il est certain que votre corps vous en remerciera.

3/ Opter pour des habitudes alimentaires saines

La cinquantaine marque un tournant pour la plupart d’entre nous. En effet, c’est à peu près à cette période que notre taux d’hormones chute de manière vertigineuse. Alors pour compenser des manques en fer, en calcium, en magnésium…. Il faut s’astreindre à une certaine discipline alimentaire. Rien d’exceptionnellement contraignant, juste de petits réflexes à acquérir. Premièrement, il faudra éviter à tout prix les produits transformés. Toutes les sucreries industrielles sont donc à proscrire mais également, les plats préparés.

Et si toutefois vous avez l’intention de craquer, essayez de garder à l’esprit qu’il vaut mieux s’octroyer un biscuit tous les jours que 10 en une seule fois. Deuxièmement, il faudra privilégier certains types d’aliments qui offrent des apports nutritifs de qualité.

« Les dernières recherches montrent qu’un régime hypoglycémique riche en fruits et légumes frais, en grains entiers et en protéines maigres est le plus sain », déclare le Dr Jeffrey Benabio. Le meilleur exemple, est certainement le régime méditerranéen composé essentiellement de poissons, de fruits mais également de noix et de graines. De nombreuses recherches prouvent aujourd’hui qu’il permet de prévenir les maladies cardio-vasculaires et le vieillissement de la peau. Enfin, il est conseillé de manger à satiété. Les habitants de l’île d’Okinawa ne disent pas le contraire. En effet, ils prônent des habitudes alimentaires non pas restrictives, mais juste ce qu’il faut pour étancher la sensation de faim.

4/ Maintenir une attitude positive.

Aujourd’hui, la notion du bien vieillir fait l’objet de nombreuses recherches. Or, beaucoup d’études montrent qu’au-delà de l’aspect physiologique, le mental entre énormément en ligne de compte. En effet, les scientifiques arrivent à démontrer qu’aujourd’hui, les personnes qui se considèrent comme plus sage, plus stable et avec une vision positive de leur âge ont en moyenne 40 % de chances supplémentaires de se remettre d’une période d’invalidité.

En revanche, pour ceux qui considèrent que vieillir est une expérience négative, ils auront de fortes probabilités de développer des maladies. Voilà pourquoi, il est essentiel de cultiver des relations de qualité avec les personnes qui nous entourent de manière à entretenir un climat de confiance et de partage, essentiel au maintien d’une bonne santé physique et émotionnelle.

5/ Stimuler notre cerveau

Tout comme nos muscles, les fonctions cognitives diminuent avec le vieillissement. Voilà pourquoi, il est essentiel, autant que possible, d’exercer notre cerveau à de multiples exercices. Cela nous permettra d’entretenir notre mémoire, une certaine souplesse mentale et plus largement, la santé globale de notre cerveau. Les activités stimulantes peuvent être diverses et variées, et peuvent comprendre les points suivants :

  • Ne jamais arrêter d’apprendre. Apprendre une nouvelle tâche, lire un nouveau livre ou explorer un nouvel endroit défie le cerveau de manière amusante et intéressante.
  • Restez socialement engagé. Les activités sociales nous incitent à poursuivre nos efforts.
  • Choisir une activité que nous aimons pour la garder dans le temps.
  • Faire des choses qui nous procurent du plaisir, plutôt que de se forcer à faire des choses parce que nous devons les faire.
  • Travailler avec un entraîneur, un instructeur ou une personne qui peut nous encourager, nous apprendre et nous donner un retour.
  • Utilisez des transitions de vie pour changer les choses. La retraite peut parfois être l’occasion de s’adonner pleinement à une passion.
  • Toujours mélanger les activités physiques et mentales. Les deux sont essentielles pour une meilleure santé du cerveau.

6/ Avoir un sommeil de qualité

De mauvaises habitudes de sommeil peuvent avoir un impact sur la santé de différentes manières. Des études ont établi un lien entre sommeil insuffisant, dépression, surcharge pondérale, obésité et diabète.

Une nuit de sommeil agitée entraîne une perte d’énergie physique et mentale. Mais elle est également associée à davantage de dommages cellulaires, alors que de bonnes habitudes de sommeil favorisent la réparation cellulaire. La plupart des gens ne s’endorment pas aussi facilement et ne dorment pas aussi profondément avec l’âge. Et il est fréquent de passer moins de temps en sommeil profond à mesure que l’on vieillit. Voici quelques conseils pour nous assurer de dormir 8 heures par nuit :

  • Évitez les boissons contenant de l’alcool et de la caféine, comme le café, le thé, les colas et le chocolat, pendant au moins 3 à 4 heures avant le coucher.
  • Faire de l’exercice plus tôt dans la journée
  • Ne pas trop manger à l’heure du repas
  • Éteignez les ordinateurs, les téléviseurs, les téléphones cellulaires et tout autre appareil « à lumière bleue » au moins une heure avant le coucher.
  • Essayez de se coucher et de se lever chaque jour à la même heure.

7/ Passez du temps dans la nature

Une grande partie de notre psychologie est liée d’une manière ou d’une autre au monde qui nous entoure. Alors, prenez le temps d’explorer le monde. Allez faire de longues promenades. Arrêtez-vous pour examiner les fleurs le long du chemin. Profitez des aliments frais des agriculteurs locaux. Apportez des plantes dans votre maison et votre jardin. Vous serez étonné de voir à quel point vous vous sentez plus positif et heureux lorsque votre environnement est rempli de nature et pas seulement de choses.

Cet article parle de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *